Le FMI s’est exprimé dans son mensuel World Economic Outlook. Le titre accrocheur “Too slow for too long” se veut alarmiste: la croissance est atone pour diverses raisons, et fait peser le doute sur l’avenir de l’économie globale.

Le document (http://www.imf.org/external/french/pubs/ft/weo/2016/01/pdf/sumf.pdf) rappelle en outre les causes de la faiblesse de la croissance actuelle: (i) le rebalancement de l’économie chinoise, (ii) la chute des prix du pétrole qui s’accompagne d’une redistribution des revenus et (iii) une baisse du commerce et des flux de capitaux vers les pays émergents.

A revoir:

  • Paradoxe de Feldstein-Horioka
  • Différence FMI / Banque Mondiale
  • Cause de la chute du pétrole
  • Les politiques économiques imposées par le FMI en temps de crises (tequila, krach asiatique, argentine, Grèce, etc.)